Home ActualitésBukavu: la LUCHA sera en sit-in ce jeudi pour s’opposer à la surfacturation des Télécoms
Bukavu: la LUCHA sera en sit-in ce jeudi pour s’opposer à la surfacturation des Télécoms

Bukavu: la LUCHA sera en sit-in ce jeudi pour s’opposer à la surfacturation des Télécoms

Par Melchior Nyamugabo

Le mouvement Citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) section de Bukavu annonce un sit-in ce jeudi 4 avril devant le bureau de la maison de télécommunication Airtel pour d’abord réclamer une bonne qualité des services offerts mais également exiger la fin de ce qu’il qualifie de « surfacturation » de ses services.

 «Nous conformant aux dispositions des articles 23, 24,25 et 26 de la constitution de notre pays relatifs aux manifestations pacifiques, aux libertés d’expression, nous mouvement citoyen lutte pour le changement LUCHA et autres structures vous informons par la présente de l’organisation d’un sit-in qui se tiendra devant la maison de télécommunication Airtel Bukavu à partir de 8h00 en date du 4 avril 2019 prochain. Le principal objectif de cette manifestation est de demander à la dite maison de nous remettre dans nos droits entant que citoyen congolais.» peut-on lire dans la lettre avec accusé de réception de la mairie de Bukavu.

Confirmation de Grâce Malaika, militante de la LUCHA qui appelle les habitants à venir exprimer pacifiquement leur indignation avec l’encadrement de la Police Nationale Congolaise.

«Nous appelons donc toute la population à se joindre à nous pour dénoncer ces manœuvres des maisons de télécommunication afin qu’on soit rétablis dans nos droits en tant que clients, le maire venait d’accorder son aval et promet de prendre les dispositions pour sécuriser notre manifestation, l’heure du changement a sonné, plus de gaz lacrymogène, venez nombreux» , dit-elle.

Pour rappel, depuis un moment, la tarification concernant des forfaits appels et SMS a été revu à la hausse dans toutes les maisons de télécommunication à travers le pays sans qu’en amont les clients soient informés sur le pourquoi de cette nouvelle tarification, c’est le cas avec le transfert de monnaie électronique où on doit désormais payer en amont et en aval.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *