Home ActualitésKinshasa, Goma, Bukavu : le panel des experts de la société civile dit non aux propos de Cohen
Kinshasa, Goma, Bukavu : le panel des experts de la société civile dit non aux propos de Cohen

Kinshasa, Goma, Bukavu : le panel des experts de la société civile dit non aux propos de Cohen

Le 29 mai dernier depuis Kinshasa, le Panel des experts de la société civile a exprimé son inquiétude par rapport aux propos de Herman Cohen ancien sous-secrétaire d’Etat américain, sur la RDC.

Pour cette organisation, la sortie médiatique de Herman Cohen est révélatrice du « complot ourdi contre la RDC depuis bien longtemps dont le passage à l’acte est imminent ».

« La guerre annoncée par Herman Cohen ne vise pas le régime…c’est la RDC qui est ciblée », a déclaré Dieudonné Mushagalusa, Coordonnateur du Panel des experts de la société civile.

Au Nord-Kivu aussi, le panel des Experts de la société civile dénonce toute manigance diplomatique relative à une énième guerre d’agression de la RDC par ses pays voisins.

Dans une déclaration rendue publique l’avant midi de ce mercredi 30 mai à Goma, cette structure citoyenne appelle tout le peuple congolais de se lever pour faire échec à ce complot contre sa patrie.

Aux acteurs politiques congolais, le panel d’experts recommande de privilégier l’intérêt de la nation en péril et de se départir des intérêts égoïstes qui fragilisent la RDC face à ces ennemis.

A la communauté internationale cette plateforme de la société civile recommande le respect des valeurs de paix et de fraternité qu’elle prône à travers la charte de l’O.N.U pour la résolution de la crise politique congolaise.

Cette même condamnation s’est poursuivie dans la province du Sud-Kivu ce jeudi 31 mai 2018.

Dans une déclaration lue devant la presse, le panel des experts rappelle que « les expériences du passé renseignent que les guerres que la RD Congo a connu sont toujours précédées par des discours de nature à créer un climat de tension au sein de la classe politiques et qui aboutissent malheureusement aux violences qui ont déjà fait plus de 6 millions de morts ».

Pour rappel, Herman Cohen, (ancien ministre américain pour les affaires africaines sous Georges W. Bush le père) avait, dans ses propos relayés par certains médias il y a quelques jours, annoncé que « si Joseph Kabila se représente aux prochaines élections, les pays voisins vont intervenir militairement ».

Richard Mashauri Nkalirwa

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *