Home ActualitésSud-Kivu : La “dynamique 50% ou rien” rappelle à Théo Ngwabidje ses promesses de campagne
Sud-Kivu : La “dynamique 50% ou rien” rappelle à Théo Ngwabidje ses promesses de campagne

Sud-Kivu : La “dynamique 50% ou rien” rappelle à Théo Ngwabidje ses promesses de campagne

Par Ibag Bagenda

La dynamique «50% ou rien » appelle le Gouverneur élu de la province du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje Kasi à aider la province à se relever en corrigeant les erreurs du passé par rapport à la marginalisation des femmes.

Elles ont lancé cet appel ce mercredi 10 avril 2019 lors d’un cocktail organisé par la coalition CACH-FCC, quelques heures après l’élection de Théo Ngwabidje, dans le jardin de l’hôtel Horizon situé au quartier Nyalukemba en commune d’Ibanda.

Ces femmes estiment que le respect de l’article 14 de la constitution, qui garantit la représentation paritaire homme-femme au sein du gouvernement, pourrait apporter un plus au développement de la province du Sud-Kivu.

« Et bien les femmes candidates, des femmes compétentes, il y en a parce qu’elles ont manifesté leurs ambitions en se portant comme candidates, mais il n’y a pas  beaucoup qui ont été élues parmi elles et nous vous demandons de respecter l’article 14 de la constitution qui garantit la représentation paritaire homme-femme au sein du gouvernement. Nous pensons que ce que vous allez le faire dans le gouvernement que vous allez mettre en place et que vous allez demander également aux membres de votre gouvernement de respecter la parité au sein de leurs cabinets respectifs. C’est ainsi que nous terminons en saluant encore une fois votre élection et nous vous disons que vous êtes le   gouverneur du changement. Nous pensons que vous allez aider la province à se relever en corrigeant les erreurs du passé par rapport à la marginalisation des femmes. Vous avez notre soutien nous filles de la province mais nous vous demandons d’être attentif à notre voix. », indique la correspondance qu’elles ont déposé au Gouverneur.

Elles rappellent aussi que lors des assises organisées par le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu dans la salle Saint Ignace et qui avaient regroupé les 6 candidats gouverneurs autour des membres de la société civile, Théo Ngwabijde s’était engagé, qu’une fois élu gouverneur, il respectera la représentation des femmes dans son gouvernement.  Ainsi, elles l’invitent au respect de sa promesse.

« Nous sommes là une délégation inclusive des femmes, nous sommes la dynamique 50 % des femmes ou rien, la dynamique qui implique les femmes de différentes tendances d’idéologie et de tous les secteurs confondus, tout d’abord nous saluons au nom de la délégation votre élection au poste de gouverneur du Sud-Kivu, mais nous voulons lier à ce message de félicitation, un autre message des femmes. Les voix des femmes, ce que lors du récent dialogue organisé par le bureau de la société civile, vous vous êtes engagé à respecter la représentation des femmes au sein du gouvernement si jamais, vous êtes élu, Dieu merci vous êtes élu gouverneur de la province du sud Kivu, et comme vous êtes rassuré que vous êtes les candidat du changement, nous voulons voir le changement à travers le respect des engagements , aux engagements personnels mais également des engagements de la RDC au niveau interne et international par rapport à la gratification politique des femmes », ajoutent elles.  

Pour rappel, la « Dynamique 50% ou rien » s’est particulièrement révélée lors de l’élection du Gouverneur du Sud-Kivu, le 10 avril dernier. Elle avait soutenu la candidate Gouverneure Shenila Mwanza, la seule femme parmi les 5 hommes en course pour occuper le fauteuil de Nyamoma. Un scrutin finalement remporté par monsieur Théo Ngwabidje Kasi, du Front Commun pour le Congo avec comme Vice-Gouverneur Fiston Malago de l’UNC.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *